Haut
Du feu de l'enfer - Sire Cédric - L’Écume des Livres
fade
2971
post-template-default,single,single-post,postid-2971,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow child-child-ver-1.0.0,flow-ver-1.3.6,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
L’Écume des Livres / Thrillers  / Du feu de l’enfer de Sire Cédric
Du feu de l'enfer

Du feu de l’enfer de Sire Cédric

Du feu de l’enfer Sire Cédric, Presses de la Cité, 9 mars 2017

Du feu de l’enfer

Du feu de l’enfer

Présentation de l’éditeur :Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s’intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l’épreuve les liens du sang. Sire Cedric revient en chef d’orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps torturés. Subtil et maîtrisé, ce conte d’horreur moderne allie à la justesse d’une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.

Mon avis :

L’enfer est-il pavé de bonnes intentions ? Pour captiver les amateurs de thrillers durant plus de 550 pages, il faut un scénario qui ne laisse aucun répit ; ajoutez une écriture rapide, fluide et cinématographique, et vous aurez Du feu de l’enfer, le dernier roman de Sire Cédric, un de ses meilleurs livres, avec De fièvre et de sang et Avec tes yeux. Dès le prologue le ton est donné : l’auteur nous embarque dans les cultes sataniques, avec violence, âpreté, et un soupçon de machiavélisme. Dès lors, l’angoisse ne nous quitte plus. Au fil des pages, Sire Cédric distille une histoire construite de main de maître. Il s’immisce insidieusement dans notre esprit, nous intrigue, nous surprend, pour finalement nous balader dans les arcanes des sociétés secrètes. Manon Virgo est thanatopractrice. Elle côtoie la mort tous les jours, rendant leur beauté aux corps des défunts pour aider ceux qui restent à faire leur deuil. Quant à Ariel, son frère, c’est un délinquant sans envergure, voleur de voitures à l’occasion, qui s’attire toujours des ennuis. Car il a fait le coup de trop avec son copain Nico. Quand il vient se réfugier chez elle, Manon lui en veut, elle ne le supporte plus. Pourtant les liens du sang les unissent, et Manon va le payer au prix fort. Le seul à pouvoir les aider, c’est Franck Raynal, un policier aux méthodes aussi peu orthodoxes que légales, qui vient d’être affecté dans le sud de la France. Pourront-ils lui faire confiance, alors que l’étau se resserre petit à petit sur eux ? Dans Du feu de l’enfer, Sire Cédric nous emmène loin dans la souffrance. De sa plume précise, il fait monter la tension, enfermant le lecteur dans un engrenage implacable, le même qui se referme inéluctablement sur Manon et Ariel. Très fouillée, la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée, prétexte à aborder la question de la complexité des relations familiales. Ciselé par un orfèvre de la narration, le texte est addictif, tout en atmosphère. On tourne chaque page à toute vitesse, et on reste pantelant, tant l’auteur nous laisse à peine le temps de reprendre notre souffle. Les mots percutent, les phrases claquent, les chapitres assomment. L’imagination de Sire Cédric est sans limite et pourrait effrayer même les plus téméraires. Qu’importe ! Le plaisir de la lecture est là, attisé par les nombreux rebondissements, la précision du scénario, et cette intensité. Bref, Du feu de l’enfer, servi par une magnifique couverture, est en tout point réussi.

 

Voir le Site Officiel de Sire Cédric

Autre Romans de l’auteur

 

Stephane Manfredo
Pas de commentaires

Laisser un commentaire