Haut
Gafi raconte : Gafi président - L’Écume des Livres
fade
3895
post-template-default,single,single-post,postid-3895,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow child-child-ver-1.0.0,flow-ver-1.3.6,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
L’Écume des Livres / Albums et petite enfance  / Gafi raconte : Gafi président

Gafi raconte : Gafi président

Gafi raconte : Gafi président, Ingrid Chabbert (auteur) et Mérel (illustrations), Nathan, 19 janvier 2017

A partir de 6 ans

GafiPrésentation de l’éditeur :

Cette année, c’est l’élection présidentielle. Gafi le fantôme est candidat ! Il faut trouver un slogan, faire des affiches, organiser des meetings… Se faire élire président, c’est fatiguant ! Heureusement, les amis de Gafi sont là pour l’aider

Mon avis :

 

Si Gafi le fantôme revient dans une nouvelle aventure, ce n’est pas pour rien, puisque cette fois, c’est décidé, il va se présenter aux élections présidentielles ! Entre le choix de ses tenues, les slogans, les affiches, la préparation de ses discours, Gafi va pouvoir compter sur le soutien de ses amis. Avec ce livre très original et décalé, basé sur une thématique très actuelle, les enfants abordent à leur rythme toutes les questions sur la politique, le vote, etc. Les textes courts d’Ingrid Chabbert sont mis en valeur par les illustrations très réussies de Mérel. En cette période très politisée, cette histoire pleine d’humour ne pourra que plaire aux enfants et certainement à leurs parents. A la fin du livre, un lexique aide les jeunes lecteurs à comprendre les mots compliqués et prolonge leur lecture. Ils retrouvent aussi Gafi et ses amis en s’amusant dans 4 pages de jeux en rapport avec la thématique. Encore une aventure très amusante de leur fantôme préféré, à lire dès le CP.

 

 

Stephane Manfredo
Pas de commentaires

Laisser un commentaire