Haut
Les Royaumes de feu T.5 La nuit la plus claire T.5 l'écume des livres
fade
4031
post-template-default,single,single-post,postid-4031,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow child-child-ver-1.0.0,flow-ver-1.3.6,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
L’Écume des Livres / Littérature jeunesse  / Les Royaumes de feu T.5 : La Nuit-la-plus-claire
La nuit la plus claire

Les Royaumes de feu T.5 : La Nuit-la-plus-claire

Les Royaumes de Feu T.5 : La nuit la plus claire

T-Tui Sutherland

Traduction de Vanessa Rubio-Barreau , Gallimard jeunesse, 8 septembre 2016

A partir de 9 ans

 

La nuit la plus claire

La nuit la plus claire

Présentation de l’éditeur :

Le final grandiose du premier cycle des Royaumes de Feu. Sunny est effondrée : un Aile de Nuit a affirmé que la prophétie était fausse et que les Dragonnets du Destin ne pourraient jamais mettre fin à la guerre. Pourtant, la petite Aile de Sable refuse de renoncer et cherche à convaincre ses amis de poursuivre leur lutte pour la paix. Comme d’habitude, personne ne la prend au sérieux. C’est donc seule que Sunny affronte sa destinée. Mais une dragonnette naïve a-t-elle la moindre chance face aux pièges des sables mouvants et à des adversaires sans pitié ?

Mon avis :

Ce cinquième tome clôture en beauté le premier cycle des Royaumes de feu. Il est bien sûr consacré à Sunny, qui n’avait pas encore été mise en avant. Toujours aussi attachante, elle montre un caractère bien trempé qu’on ne lui soupçonnait pas. A la fin de L’Ile au secret, les Dragonnets du Destin ont déjoué les plans machiavéliques des Ailes de Nuit, avant de les sauver. Ils les accueillent dans la forêt, où ils s’installent à côté des Ailes de Pluie. Mais tous les réfugiés n’apprécient pas cette situation. Bien décidés à ne pas se laisser faire, trois dragonnets ne trouvent rien de mieux que de kidnapper Sunny pour la livrer à Fournaise, une des prétendantes au trône des Ailes de Sable, afin de s’attirer ses bonnes grâces. Sunny ne panique pas. Cette épreuve lui offre l’opportunité de se montrer à la hauteur de ses amis et de continuer à se battre pour que la prophétie s’accomplisse, même si Loracle leur a appris qu’il l’avait inventée. Elle va démontrer des trésors d’intelligence et d’ingéniosité, sans parler de son courage et de sa ténacité, pour mener à bien ses projets. Si dans les premières pages on s’inquiète pour elle, tant elle semblait jusque là fragile, on apprend vite à lui faire confiance. De proie facile des dragonnets de Nuit, elle devient leur chasseur. Elle les espionne, les effraye et leur vole un objet magique dans leur sommeil. Sa poursuite la conduit au Repaire du Scorpion, une ville indépendante qui a tout des « ports francs » de nos pirates. C’est le refuge des Rebailes, des dragons de toutes origines en désaccord avec leurs clans. Elle y retrouve sa mère, et découvrira plus son père.

 

Les péripéties s’enchaînent dans le désert brûlant. Tout tourne autour de la forteresse de Fournaise, gérée par Brasier en l’absence de sa sœur, un personnage qui a un rôle intéressant. C’est le point focal du roman ; on ne cesse d’y aller et d’en revenir, d’y entrer et d’en sortir. Elle recèle quelques mystères que Sunny va résoudre, quelques surprises, quelques charognards surprenants, quelques pièges aussi. Le rythme est vif, le récit vivant, l’aventure palpitante. Et c’est Sunny qui va forcer le dénouement. Sur la même dynamique que le tome précédent, l’auteure met en avant des qualités qu’on ne lui soupçonnait pas. Alors que tout le monde la sous-estimait, elle prend les choses en main pour mettre un terme à la guerre. Elle fait venir à la forteresse de Fournaise les nouveaux personnages qu’elle a croisés dans ce volume, ainsi que tous ceux que les Dragonnets du Destin ont rencontrés dans les tomes précédents, lors d’un final spectaculaire comme l’auteure les aime. Avec son style chaleureux, elle distille d’excellentes valeurs auxquelles ses lecteurs ne peuvent qu’être sensibles. Sunny se met au diapason des autres Dragonnets du Destin. Tous ont changé, tous ont mûri, leurs caractères se sont affirmés, mais toujours dans le respect des différences des autres. Malgré les épreuves qu’ils ont traversées, l’amitié que se portent Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny reste intacte, tout comme leur cohésion. A l’écoute les uns des autres, ils sont plus que jamais inséparables, prêts à affronter le deuxième cycle de leurs aventures. Il n’y a plus qu’à s’armer de patience pour lire la suite !

 

T-Tui Sutherland

Tui T. Sutherland

Tui T. Sutherland

 

Stephane Manfredo
Pas de commentaires

Laisser un commentaire