Haut
Transforme-toi, Claudine Desmarteau, Flammarion jeunesse,
fade
4283
post-template-default,single,single-post,postid-4283,single-format-standard,eltd-core-1.1.1,flow child-child-ver-1.0.0,flow-ver-1.3.6,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-grid-1480,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-vertical,eltd-sticky-header-on-scroll-down-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
Transforme-toi

Transforme-toi

Transforme-toi, Claudine Desmarteau, Flammarion jeunesse, 21 septembre 2016.

Transforme-toi

Présentation de l’éditeur :

Tu es : une fille, un garçon ? Tu veux devenir : encore plus beau (belle), un peu plus intelligente(e), beaucoup plus sexy, carrément plus riche au sens figuré. Si tu as coché au moins 1 case ce livre est pour toi (pour la modique somme de 12 euros).

Mon avis :

Claudine Desmarteau, qui n’en est pas à son coup d’essai, nous propose un de ses livres illustrés dont elle a le secret. Comme toujours avec elle, c’est très drôle. Nouveau concept, cette fois. Pas de couleurs, tout est en noir et blanc, pas d’histoire non plus : Transforme-toi est une sorte de guide de survie à l’adolescence, un peu dans la lignée des Salpote (publiés chez Thierry Magnier) où le lecteur est appelé à écrire et à dessiner à chaque page. S’adressant aussi bien aux filles qu’aux garçons, sa cible, c’est l’adolescence, âge ingrat s’il en est. A coup de questions, de conseils, et de ces dessins rigolos, parfois caricaturaux, dont elle a le secret, elle puise dans les manies de nos ados, leurs questionnements, leurs angoisses, leurs mots, leur univers, oui bon… et aussi leurs insuffisances. Au final, elle dresse un portrait hilarant de ces créatures étranges qui remplacent nos enfants chéris et que nous ne reconnaissons plus. Transforme-toi est un livre très actuel où on rit beaucoup. On y retrouve tout l’univers de Claudine Desmarteau, des Petits Gus à ses Dictionnaires. Son ton libre, parfois irrévérencieux, sa dérision, son empathie pour les enfants font mouche. Nul doute que ce livre plaira à tous ses lecteurs, ravis de s’y reconnaître et de jouer avec elle. Et comme toujours, il est à mettre entre les mains de nos adolescents comme de leurs parents, qui s’y reconnaîtront eux aussi !

Stephane Manfredo
Pas de commentaires

Laisser un commentaire